Review : Le Tarot du Royaume Caché

Infos général:
Nom du jeu : Tarot du Royaume Caché
Nom en version original : Tarot of the Hidden Realm
Auteur : Barbara Moore
Illustration : Julia Jeffrey
Editeur : ADA (vf) Llewellyn (vo)
Publication : Septembre 2014 (vf) Septembre 2013 (vo)
Prix : environ 30Euros

Infos Cartes:
Nombre de carte : 78
Tradition : Rider Waite Smith
Dimension : 11.8cm x 7cm
Aspect : Mat à Satiné
Thème : Féérique

Structure:
Arcanes Majeurs :
Le Fou, le Magicien, la Grande Prêtresse, l’Impératrice, l’Empereur, l’Hiérophante, les Amoureux, l’Etalon Féerique, la Force, l’Ermite, la Fée de la Fortune, la Justice, le Pendu, la Mort, la Tempérance, la Danse dans l’Ombre, le Hêtre Fendu, l’Etoile, la Lune, le Soleil, la Vie Renouvelée, le Monde.

Le Fou a le n°0, La Justice est la carte n°11, et le Force est la carte n°8

Arcane Mineur :
Les suites sont composées des Bâtons, des Epées, des Coupes et des Deniers
La cour est composée des Valets, Chevaliers, Reines et Rois.

Mon avis en quelques points

-La boîte est comme pour beaucoup de tarot chez  les éditions ADA, sous forme d’un coffret rigide dont  un coté qui s’ouvre un peu comme un livre. La fermeture est aimantée  ce qui qui tient bien le coffret fermé.  A l’intérieur les cartes sont bien maintenues dans un logement pour,  ce qui évite qu’elles s’abiment quand on les transportes. La taille du coffret reste correcte pour un tarot : 21cm / 14cm / 6cm

-Le livret fournie dans le coffret est très réussie,  et petit plus il est en couleur ^^ Le livre a était écrit par la célèbre Barbara Moore, qui réussit encore une fois à rentrer complètement dans l’univers de l’illustrateur, en donnant vie aux cartes dans les descriptions et l’interprétation qu’elle en fait.  Chaque carte est accompagné d’un texte d’environs deux pages, que ce soit pour les majeurs ou pour les mineurs.

-Les tirages partagés dans le livre n’ont rien de très extraordinaire, bien que les tirages de Barbara Moore sont toujours sympas.  On y retrouve évidement  l’éternel  tirage en trois lames (passé/présent/futur) plus une variante  avec trois cartes supplémentaires.  Mais aussi deux tirages un peu plus originaux. Par contre pas d’exemple d’interprétation. Ce qui reste quand même intéressant c’est son approche pour faire connaissance avec chacune des cartes du jeu.

-En ce qui concerne les cartes, j’aime beaucoup le style de l’illustratrice, qui donne un côté brute a un type de jeu que l’on a plus l’habitude de voir beaucoup plus « adoucit » pour pas dire autre chose^^ Ici le petit peuple que nous présente Julia Jeffrey est aussi bien  sombre que lumineux ce qui est quand même beaucoup plus intéressant !

– Quelque cartes des arcanes majeur ont changé de nom mais garde quand même l’esprit de la carte original mais nous le montrant sous un autre aspect. Comme la Fée de la Fortune qui remplace la Roue de la fortune ou encore la Vie Renouvelée à la place du jugement.

-Quant aux arcanes mineurs, les libertés sont beaucoup plus grande ce qui rend le jeu très personnel et invite à une lecture intuitive. On ne reconnaît pas forcément au premier coup d’œil à quelle suite elles appartiennent bien que l’atmosphère dégagé aide quand même à cibler si il s’agit d’une carte de coupe, de bâton ou autre… Mais pour leur symbolique numéral c’est plus compliqué.

-Les cartes sont facile à prendre en main et à mélanger, par contre un point négatif pour moi, elles ne glissent pas bien du tout, du coup pour les étaler sur une table ce n’est pas le top.

-Le dos des cartes est réussi, mais pour les personnes qui lise les cartes inversés ce n’est pas l’idéal, car l’illustration n’est pas symétrique du coup on s’aperçoit quels sont les cartes qui ont la tête en bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *